Crédit rapide : c’est quoi un organisme de prêt ?

Le financement d’un projet, qu’il soit personnel ou professionnel, n’est parfois pas possible sans une aide financière extérieure. C’est dans ce contexte qu’interviennent les établissements de crédit. Nombre de personnes en ignorent vraiment les véritables attributions, les confondant souvent avec les banques classiques.

Mais leurs attributions sont différentes. Quelles sont-elles ?

c'est quoi un organisme de prêt
Taux de prêt personnel à partir de 0.40%* sur 12 mois
* pour un prêt personnel de 10 000 €

Facile et gratuit, profitez de notre
savoir-faire pour concrétiser vos projets !

Comparateur de crédit

Quelles différences entre une banque classique et un organisme de prêt ?

Une banque classique diffère d’un organisme de crédit rapide sur quelques points. La banque a pour rôle de permettre aux entreprises et aux particuliers d’ouvrir des comptes et d’en assurer la gestion. Elle peut également collecter les épargnes des particuliers et leur attribuer des prêts. Les mesures de contrôles que les banques appliquent sont strictes et réglementées afin de sécuriser des fonds qu’elles conservent.

Un organisme de prêt n’a pas la même latitude dans ses opérations qu’une banque commerciale. Il n’a autorisation que pour l’octroi de crédits aux professionnels et aux particuliers. Il est soumis à des réglementations plus strictes. Il a l’obligation de mentionner plusieurs informations capitales dans les publicités faites pour les offres de crédits et les promotions diverses. Il doit ainsi inscrire la nature du taux d’intérêt (qui peut être fixe, révisable ou variable) sur l’affiche ou dans la vidéo publicitaire. 

Y sera également mentionné le taux annuel effectif global. Les contrevenants devront s’acquitter d’une amende comme le stipule l’article R.311-49 du Code de la Consommation. Avant d’octroyer la somme requise par le contractant, l’organisme de prêt devra s’assurer de la solvabilité du client pour éviter tout risque de surendettement.

Les organismes de crédits, tels que les établissements bancaires, sont régis par la loi du 24 janvier 1984. Ils ne peuvent pas exercer leurs activités sans avoir obtenu l’agrément délivré par le Comité des Établissements de Crédit et des Entreprises d’Investissement (CECEI).

Les différentes catégories de prêt

Les différentes catégories de prêt

Les établissements de prêts sont donc habilités à octroyer les différentes catégories de suivantes :

Les crédits à la consommation

Les crédits à la consommation sont destinés à financer un projet personnel comme un voyage, un mariage ou encore un achat de véhicule. Il existe plusieurs types de crédit à la consommation :

  • Le prêt personnel offre l’opportunité à l’emprunteur de bénéficier d’un prêt qui ne nécessite pas de pièces justificatives. L’argent peut ainsi être dépensé selon ses envies. Le montant à rembourser par mois et la durée de remboursement restent stables jusqu’à la fin du crédit.
  • Le crédit affecté requiert des justificatifs, car il est destiné à un achat bien précis. Le souscripteur du prêt ne pourra donc utiliser la somme obtenue que pour son acquisition. Si l’achat ne se fait pas, l’organisme de prêt annulera le prêt.  
  • Le crédit renouvelable est destiné aux achats que l’emprunteur n’a pas prévus. Ce type de crédit est parfois disponible auprès de certaines grandes enseignes qui mettent une carte de crédit à disposition de leurs clients. À chaque dépense effectuée, la somme déposée sur la carte revient à son niveau initial.

Le crédit immobilier

Le crédit immobilier est l’un des plus couramment attribués. En effet, l’achat d’un bien immobilier nécessite de fortes sommes que les particuliers n’ont pas toujours à disposition, et ce, malgré les épargnes. Cependant, ce prêt peut être accordé dans le cadre de travaux de rénovation énergétique et tous ceux inhérents à l’amélioration du parc immobilier.

Le rachat de crédit

Les personnes qui ont plusieurs crédits en cours peuvent solliciter un organisme de crédit pour obtenir un rachat de crédit. En effet, cette solution permet à ces personnes de réaménager les différents prêts qu’elles doivent rembourser. Ils sont regroupés en un seul, et la durée de remboursement est rallongée. L’objectif est d’alléger le budget du ménage, lui permettant ainsi de disposer des 33 % indispensables à maintenir un minimum de qualité de vie. Au-delà, l’endettement s’oriente très rapidement vers un surendettement qui peut tout faire perdre au contractant.

Le crédit sans justificatif de salaire

Le crédit sans justificatif de salaire

Les organismes de prêt offrent l’avantage de rapidement débloquer les fonds. Ils peuvent également, sous conditions, accorder un prêt sans justificatif de salaire. Être sans emploi ou ne pas avoir de source de revenus régulière peut constituer un frein à l’obtention d’un crédit. 

Toutefois, se voir accorder un prêt malgré l’absence de justificatif ne signifie pas que l’emprunteur soit en droit de ne pas rembourser ses créances. En effet, quel que soit le prêt obtenu, la loi exige son remboursement et ne pas s’exécuter peut être sanctionné.

Les organismes de crédits sont de plus en plus nombreux à proposer leurs services en ligne. Cela constitue un moyen de gagner du temps pour l’obtention du prêt. Les négociations des taux s’effectuent également en ligne. Il est fortement recommandé, avant de choisir l’organisme de crédit auprès duquel souscrire, de passer par un comparatif pour s’assurer des meilleurs prix.

Ces articles peuvent vous intéresser :