Toutes les informations sur le micro crédit social en ligne

8 décembre 2020 par Larry
micro crédit social en ligne

La situation professionnelle ou personnelle d’un particulier l’empêche parfois de souscrire à un crédit bancaire classique. En effet, certains organismes prêteurs peuvent être particulièrement stricts par rapport aux conditions de souscription de crédit. Le micro-crédit social a alors été élaboré pour pallier ce problème. Ce crédit rapide social s’adresse donc aux particuliers exclus du système bancaire conventionnel.

Qu’est-ce que le micro-crédit social ?

Connu également sous le nom de micro-crédit personnel, le micro-crédit social est une alternative au prêt traditionnel. Sa particularité réside dans ses objectifs. Ils consistent effectivement à contrecarrer les problèmes liés aux critères d’éligibilité imposés par les organismes prêteurs dans le cadre d’un circuit bancaire traditionnel.

Dans ce sens, vous pouvez prétendre à ce type de crédit dans le cas où :

  • Votre situation professionnelle est précaire (employé à temps partiel, chômeur, employé saisonnier, salarié en CDD…)
  • Vous percevez de faibles revenus
  • Vous êtes inscrit sur le Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers
  • Vous êtes bénéficiaire des minimas sociaux comme la RSA, l’allocation adulte handicapé, l’allocation spécifique de solidarité…
  • Vous ne disposez pas de garantie (cautionnaire) pour couvrir votre prêt.

Parfois, il arrive que les revenus des particuliers dépassent les plafonds imposés par le régime obligatoire. Dans ce sens, ils ne peuvent pas bénéficier des aides et des subventions de l’État. Pourtant, ces revenus ne sont pas assez élevés pour assurer une capacité d’endettement en dessus du maximum autorisé, soit 33 %.

Pourquoi souscrire à un micro crédit social ?

Étant donné les caractéristiques du crédit rapide social, il ne peut financer qu’un certain nombre de projets incluant :

  • l’achat de véhicule indispensable pour trouver un emploi ou conserver l’emploi actuel
  • l’achat d’équipements de maison ou de mobiliers de première nécessité (équipements de repos, canapé, etc.)
  • le règlement des imprévus (dépenses de santé non prises en charge par Sécurité sociale, formation professionnelle, etc.)
  • l’achat d’équipements professionnels.

Comment faire une demande de micro-crédit social ?

demande de micro-crédit social

Pour souscrire à un micro-crédit social, vous ne pouvez pas entreprendre les démarches directement auprès de l’organisme prêteur. Vous devez vous faire assister par un organisme dédié, tel que :

  • les maisons de l’emploi
  • les régies de quartier
  • les associations à caractère social (restos du cœur, croix rouge, etc.)
  • les associations d’insertion ou de lutte contre l’exclusion
  • les foyers de jeunes travailleurs
  • les centres communaux d’action sociale ou CCAS.

Dans tous les cas, vous pouvez demander une assistance sociale pour vous accompagner dans les démarches.

Le rôle de l’accompagnateur est crucial dans la mesure où il va veiller à ce que l’emprunt ne constitue pas une charge de trop pour le souscripteur. En effet, la souscription d’un micro-crédit social engage la responsabilité de ce dernier. Raison pour laquelle il doit respecter la capacité d’endettement maximum de 33 %.

Il faut retenir que seules les banques partenaires du micro-crédit social peuvent vous octroyer du crédit rapide social. Elles comprennent :

  • le Crédit Mutuel
  • la banque postale
  • le Crédit Agricole
  • la BNP
  • le crédit municipal
  • le crédit coopératif.

Note importante : il appartient à l’accompagnateur social de choisir l’organisme prêteur auprès de qui vous allez souscrire à un micro-crédit social.

Grâce à la dématérialisation des services fournis par les organismes prêteurs, vous n’avez plus besoin de vous déplacer pour effectuer la souscription. Il vous suffit de vous connecter sur leur plateforme et de suivre les démarches y afférentes.

Quelles sont les caractéristiques du micro-crédit social ?

Le micro-crédit social se distingue par le montant du prêt qu’il peut octroyer. Il est limité entre 300 € et 5 000 €. Parfois, il est possible d’obtenir une somme plus élevée, notamment si vous arrivez à justifier votre projet. Vous pouvez alors obtenir jusqu’à 7 000 €, voire plus, selon le cas.

Sachez que vous pouvez négocier le montant, le taux et la durée du crédit rapide social. En effet, tous ces éléments seront évalués en fonction de votre profil et projet. L’organisme prêteur peut ainsi rallonger la durée du prêt si votre situation financière, notamment votre capacité d’emprunt le permet.

Raison pour laquelle vous devez comparer plusieurs offres avant de choisir un contrat quelconque. C’est essentiel pour obtenir un crédit avec un taux moins élevé et des conditions plus avantageuses.