Micro crédit 1000 euros : quel salaire, quel projet et quelle procédure ?

Lorsqu’une personne ne peut pas obtenir un financement auprès des établissements de crédit classique, elle peut se tourner vers d’autres types de subventions. C’est notamment le cas des micros crédits. Ils sont destinés aux emprunteurs exclus du circuit bancaire traditionnel. Le montant du prêt est limité entre 300 euros et 5000 euros. Il est fonction de la situation du demandeur, mais aussi de son projet.

Micro crédit 1000 euros : quel salaire, quel projet et quelle procédure??

Que faire pour bénéficier d’un micro crédit de 1000 euros ?

À rappeler que ce type de financement est réservé aux personnes qui ont un faible revenu. Les sommes proposées par les établissements agréés sont limitées

Quel doit être le montant du salaire pour en bénéficier??

Le montant maximum qu’un emprunteur peut demander est déterminé en fonction de la durée d’emprunt, des mensualités et de son taux d’endettement. Un microcrédit de 1000 euros peut être conclu pour 6 mois à 4 ans. Un candidat qui perçoit le SMIC peut y prétendre. Dans le cadre d’un micro crédit, il n’y a pas vraiment de conditions de revenus. Le demandeur doit seulement se rapprocher d’un organisme d’accompagnement social.

Un taux d’endettement raisonnable

L’un des critères pris en compte par les organismes agréés pour octroyer des micros crédits est le taux d’endettement. Il ne doit pas dépasser les 33% du revenu net de l’emprunteur. Concrètement, il correspond à la part du salaire destiné à régler les différentes charges du demandeur. Pour le calcul, il suffit de diviser les charges par les revenus. Ensuite, il faut multiplier le résultat par 100. Vous obtiendrez ainsi un pourcentage final.

Retrouvez d’autres ressources similaires :

Taux de prêt personnel à partir de 0.40%* sur 12 mois
* pour un prêt personnel de 10 000 €

Facile et gratuit, profitez de notre
savoir-faire pour concrétiser vos projets !

Comparateur de crédit

Les projets pouvant être financés avec un micro crédit

La principale raison à la souscription d’un tel prêt est l’amélioration des conditions de vie des particuliers qui n’ont pas accès au crédit bancaire classique.

Un micro crédit pour les étudiants

Les jeunes qui ne peuvent pas bénéficier d’un prêt étudiant classique auprès d’une banque ont la possibilité de contracter un micro crédit de 1000. Si vous avez besoin d’une somme plus importante, sachez que vous pouvez prétendre entre 300 et 4000 euros. L’argent obtenu peut être utilisé pour payer :

  • Des voyages à l’étranger en lien avec les études,
  • Les dépenses nécessaires pour une formation,
  • L’hébergement, etc.

Se doter d’un moyen de déplacement

Il faut savoir qu’en France, l’automobile reste le moyen de déplacement le plus utilisé. Il peut être employé pour se rendre à son lieu de travail. Le problème est que les personnes avec un faible revenu ne pourront pas payer comptant l’acquisition d’un véhicule. D’où la nécessité de souscrire un micro crédit de 1000 euros.

Quel que soit le type de projets envisagé, il doit avoir pour objectif principal la réinsertion professionnelle.

Les procédures à suivre pour obtenir un micro crédit

Contrairement au crédit bancaire, le demandeur ne doit pas s’adresser à un établissement de crédit classique. Il doit se rapprocher d’un réseau d’accompagnement social. Ils sont nombreux sur le territoire français. Ce sont surtout :

  • Les CCAS ou Centre communaux d’action sociale,
  • Les associations à but non lucratif comme les Restos du Cœur ou La Croix-Rouge,
  • Un organisme d’insertion ou de lutte contre l’exclusion, etc.

Quel est le rôle de ce service d’accompagnement ?

Il joue avant tout un rôle d’intermédiaire entre le requérant et les établissements agréés pour octroyer un micro crédit. En premier lieu, il doit accueillir le candidat au prêt. Il examine la faisabilité du projet et assiste le demandeur dans la constitution de son dossier.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, les documents suivants doivent être compris dans le dossier à savoir : les derniers bulletins de paie les avis d’imposition pour les travailleurs non-salariés un relevé d’identité bancaire une pièce justifiant l’identité du requérant

Une fois que tous ces documents sont au complet, le service social peut déposer votre demande auprès d’une banque agréée.